L'Homme aux Lèvres de Saphir, d'Hervé Le Corre

Hommesaphir   Si les grands travaux d’Haussmann ont fait entrer une bonne partie de la ville dans l’ère moderne, les quartiers les plus populaires de ce Paris dangereusement proche de la chute du Second Empire sont encore gangrénés par la pauvreté, le crime et la prostitution, et Le Corre nous plonge sans ménagement dans cet envers impitoyable de la Ville Lumière, où échouent tous ceux pour qui le rêve de la montée à la Capitale s’est transformé en cauchemar. Et tandis que tueur en série, poètes, syndicalistes, flics et prostituées se croisent dans les bas-fonds de ce Paris monstrueux, aussi corrompu que corrupteur, on frissonne à l’idée que ce Paris de Zola n’a finalement rien à envier en terme de noirceur au Los Angeles d’Ellroy ou au Londres de Robin Cook.

 

 

Serial Killer XIXeme Paris