Angleterre

La Compagnie des Menteurs, de Karen Maitland

Compagniementeurs   Si les colporteurs, magiciens des rues, mendiants ou autres ménestrels qui constituent contre leur gré la bien mal assortie «Compagnie» du titre ne sont pas, contrairement aux «Dix Petits Nègres» d’Agatha Christie qu’ils évoquent irrémédiablement, coupés du monde sur une île abandonnée, la terrible épidémie de Peste qui ravage l’Angleterre autour d’eux ne laisse cependant aucun doute : complètement esseulés dans une campagne vidée de ses habitants, les meurtres qui frappent leur petit groupe sont fatalement l’œuvre de l’un d’entre eux. Mais tous cachent de lourds secrets, et c’est tout autant la découverte du passé de ces personnages ambigus que celle de la vie quotidienne de cette sombre époque qui vont rendre ce roman passionnant, dont l’auteur est en train de devenir une des valeurs sûres du roman historique britannique.

Lire la suite