Cercledouze  A peine promu assistant du génial Renato Craig, détective argentin à la notoriété mondiale, le jeune Sigmundo est envoyé à Paris pour le représenter lors de la réunion du Cercle des Douze. Mais dans une ville consumée par la folie de l’exposition universelle de 1889, même les meilleurs détectives du monde et leurs fidèles assistants risquent d’avoir fort à faire...
  Cet extraordinaire roman dédié à la figure mythique du Grand Détective tient à la fois de l’hommage, du pastiche, de la réflexion et de la déconstruction ; il n’est pas non plus dénué d’une certaine poésie macabre, beaucoup de ses protagonistes considérant leur métier d’enquêteur ou d’assassin comme la forme la plus évoluée de l’Art.

 

Spectresalem  Voleur de génie ou esprit surnaturel ? Même après son arrestation puis sa mort apparente au cours d'une évasion, nombreux sont ceux qui doutent encore que le criminel surnommé le Spectre de Salem ne soit qu'un être de chair et de sang. Aussi, lorsque surgiront de nouveaux méfaits semblant porter sa signature, médiums et magiciens se joindront aux policiers et aux grands détectives pour tenter de saisir cette ombre assassine.
  Dès 1928, Winslow et Quirk, dont c'est malheureusement l'unique collaboration, jouent avec les codes du roman d'énigme et les attentes du lecteur pour nous livrer une enquête qui, si elle contient déjà tous les éléments classiques du mystère en chambre close, surprendra constamment l'habitué d'un genre pourtant jamais avare en coups de théâtre.

Abelbrigand  Le père Abel Brigand, curé iconoclaste doublé d'un fin limier, est chargé d'enquêter sur la mort atroce de l'héritière d'une famille appartenant à la plus haute bourgeoisie de Montmorency. Une famille qui va s'avérer être un vrai panier de crabes...
   Le principal atout de ce roman d'énigme, outre son intrigue et son ton plein d'humour, réside dans son personnage principal, le très attachant père Brigand, bien secondé il est vrai par toute une galerie de seconds rôles marquants.

 

Chansonjardinier  Lorsque la mort frappe au sein d'un petit immeuble de Bombay, la petite communauté très soudée qu'il abrite est très affectée. Enfin, surtout très curieuse... et suspecte.
   Une plongée délicieuse au cœur du quotidien de l'Inde d'aujourd'hui, de ses charmes et de ses zones d'ombre, servie par une plume pleine de malice et de mauvais esprit.

Hawthorne  Dernier maître moderne de la chambre close, Hoch en explore ici une myriade de variantes. Grâce à cette sélection des quinze meilleures nouvelles mettant en scène son personnage fétiche, le perspicace Dr Hawthorne, l’amateur de crimes impossibles pourra se délecter à chaque chapitre d’un véritable condensé de roman d’énigme où indices, suspects et fausses pistes se succèdent jusqu’à une solution à l’ingéniosité imparable, n’ayant souvent rien à envier à celles de romans pourtant beaucoup plus verbeux. Mais ses intrigues retorses ne sont pas le seul atout de cette série mettant en scène un médecin de campagne : c’est aussi l’occasion de se plonger dans la vie quotidienne d’une petite ville américaine de l’entre-deux-guerres.

 

Hommeorchidees 1  Figure de proue de l’Age d’Or du whodunit, encore aujourd’hui considéré comme l’égal de Christie ou Conan Doyle aux Etats-Unis, Rex Stout est relativement oublié en France. Pourtant, la qualité de ses intrigues, jamais tirées par les cheveux, associée à la dynamique entre ses deux enquêteurs,  le machiavélique et cassant Nero Wolfe et le très débrouillard Archie, bien loin des faire-valoir Watson ou Hastings, justifient amplement sa place au Panthéon du roman d’énigme. Sans compter la délicieuse ironie dont il parsème ses récits, dont beaucoup de ses collègues très premier degré auraient mieux fait de s’inspirer !

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site