Bialot

«Je me suis toujours dit qu’il y a trois types de malfaisants sur la planète : le juriste, le psy et le con. Si je veux commettre une saloperie, je trouverai toujours un juriste pour justifier mon acte, un psy pour l’excuser et un con pour me pardonner.»

Joseph Bialot

 

  L’écrivain Joseph Bialot, qui fut à la fois victime et témoin de la barbarie humaine, est mort le dimanche 25 novembre, à l’âge de 89 ans. Son oeuvre se compose d’une trentaine d’ouvrages, des romans noirs, policiers et des thrillers en majorité mais aussi des ouvrages plus graves témoignant  sur sa déportation à vingt et un ans en tant que juif, par les Nazis, dans le camp de concentration d’Auschwitz. Libéré en janvier 1945 par l’Armée Rouge, il retrouvera sa famille à Paris mais attendra plus d’une cinquantaine d’années avant d’évoquer cette douloureuse période de sa vie. Les ouvrages qu’il a écrit à ce propos l’ont fait comparer à Primo Levi (Maspéro dixit).


par Claude Mesplède

Bialot2Bialot1

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site