Le Club du Mardi

 

  Le Club du Mardi propose à la lecture un style très particulier de roman policier : le «whodunit» ! Dans ces romans d’énigmes à l’intrigue retorse, l’auteur s’échine à dissimuler l’identité du coupable tout en mêlant aux diversions et aux fausses pistes suffisamment d’indices pour que le lecteur attentif puisse deviner le fin mot de l’histoire quelques pages avant que le détective ne le révèle aux protagonistes ébahis.

  Dans le Club du Mardi, les participants auront vu leur lecture stoppée juste avant cette révélation finale. Le jour de la séance, tandis que nous reprendrons ensemble le fil de l’enquête, analyserons les scènes de crime et passeront au crible les suspects, ce sera donc à nos lecteurs-détectives de proposer leurs théories sur l’affaire, que ce soit l’identité du coupable, ses motivations ou bien les moyens employés. 

 

 

 

 

Prochaines Séances:

 

1486776 gf 1

Samedi 14 avril à 10h15

Médiathèque Josée Cabanis

  Remontant à la Grèce Antique, le manuscrit de La Caverne des idées décrit l’enquête du Déchiffreur d’Enigme Héraclès Pontor et du philosophe Diagoras, qui s’efforcent de découvrir la Vérité dissimulée derrière les meurtres atroces de jeunes élèves de l’Académie de Platon. Mais les notes du traducteur semblent indiquer que le texte lui-même cache une Vérité encore plus surprenante...

  Une double énigme dans une Athènes antique écartelée entre les philosophes et les artistes, les esclaves et les hommes libres, la Raison et la Passion, le Mythe et la Modernité.

002115668

Samedi 16 juin à 10h15

Médiathèque Josée Cabanis

  Les terribles meurtres des 7 filles du peintre Umezawa fascine le Japon depuis près de 40 ans, et pour cause : l’artiste aurait assassiné ses enfants… après avoir lui même été tué dans son atelier fermé de l’intérieur ! Les policiers, les détectives et les historiens ont beau avoir décortiqué l’affaire dans les moindres détails, nul n’a jamais été capable de la tirer au clair. L’astrologue Mitarai, engagé par la fille d’un des suspects, en sera-t-il enfin capable ?

  C’est ici le meurtre lui-même qui revêt un caractère «historique», mais le temps écoulé jouera-t-il en faveur de nos apprentis détectives ?

   
×