Terreur1Terreur2

Terreurs d'Antan

 

«N’est pas mort ce qui à jamais dort,
Et au cours des siècles peut mourir même la Mort.»

H. P. Lovecraft

 

  Heureusement ou malheureusement, la littérature n’a pas attendu les zombies, la peur de l’holocauste nucléaire ou autres catastrophes spectaculaires pour peupler nos cauchemars d’horreurs en tous genres. Certains des monstres qu’elle renferme sont même infiniment plus  anciens que l’écriture, voire que l’humanité, et préfèrent rester tapis dans l’ombre...
   Car il fut un temps où la littérature fantastique ne parlait pas d’horreur mais de terreur, et la distinction est importante : l’horreur est en réaction à ce que l’on voit, la terreur à ce que l’on ressent, ce que l’on redoute. Et les romans de terreur du XVIIIème, du XIXème et du début du XXème siècle sont en effet beaucoup plus des récits d’ambiance, d’atmosphère que des histoires remplies d’hémoglobine. Quant à dire s’ils en sont pour autant moins effrayants, je vous laisse juger...

Terreur3Terreur4

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site